Baie-du-Febvre

oies des neiges-club ornithologie Trois-RivieresSitué à une trentaine de minutes de Trois-Rivières sur la rive sud du Lac St –Pierre, Baie-du-Febvre est un des sites d’observation les plus recherchés au Québec. Riche en observations tout au long de l’année, c’est surtout au printemps lorsque les plaines sont inondées que de nombreux amateurs s’y rendent pour observer le spectacle de centaines de milliers d’oies des neiges. Il s’agit de la plus grande halte migratoire printanière de cette espèce. Les bernaches du Canada, plusieurs espèces de canards barboteurs et de nombreux migrateurs sont aussi facilement observables à cette période. On profite du déplacement pour visiter le Centre d’interprétation de Baie-du-Febvre et pour participer aux activités de l’événement « Regard sur l’oie Blanche » tenu pendant une dizaine de jours au début d’avril.

À la fin du printemps jusqu’à l’automne, les étangs d’épuration de la route Janelle demeurent riches en découvertes. Érismature rousse, canard souchet, fuligule à tête rouge, foulque d’Amérique, guifette noire, hirondelle noire sont quelques-unes des espèces observées en été. Avec un peu de chance, on y découvrira des espèces de passage  moins communes: phalarope à bec étroit, grèbe esclavon…   erismature rousse - club ornithologie Trois-Rivieres

En hiver, une tournée des rangs permettra de découvrir le majestueux harfang des neiges au sol ou au sommet d’un arbre ou d’un silo. L’observateur patient et attentif pourra identifier quelques plectrophanes lapons qui se mêlent aux groupes d’alouettes hausse-col ou de plectrophanes des neiges qui se nourrissent en bordure de la route.

Visitez le site Web du Centre d’interprétation

harfang des neiges-club ornithologie Trois-Rivieres

Publicités